Massage bien etre a Saint Etienne - Soins esthetiques de bien-etre


Les démarches

En cas de violence, les victimes peuvent faire établir un certificat médical (ce qui est conseillé en cas de plainte car il pourra servir de preuve).
Ce certificat est à faire établir soit par le service de médecine légale de l’hôpital de Bellevue à Saint-Etienne (04-77-12-05-23), soit par le médecin traitant.
En cas de mise à la porte, de fuite… Il existe un numéro vert (115), numéro de la veille sociale qui centralise les disponibilités d’hébergements. Ce numéro est joignable 24h/24h 7j/7j.
Il est aussi conseillé de se rendre à la police ou à la gendarmerie soit pour porter plainte soit pour signaler son départ du domicile.
Les victimes peuvent aussi appeler l’assistante sociale du secteur ou la Caisse d’Allocations Familiales pour se renseigner sur leurs droits :

– Le RSA (pour les plus de 25 ans sans travail)

– L’allocation de soutien familial

 

rond-logo

Préparer un départ

Quand la situation le permet, certains documents ou copies peuvent être déposés avant un départ, en lieu sûr (chez un avocat, ou dans une association spécialisée ou chez un proche):

les papiers officiels (livret de famille, passeport, carte d’identité, carte de séjour…).

les documents importants (carnet de santé, carte de sécurité sociale, carnets scolaires, carte grise, bulletin de salaire, diplôme, chéquiers, carte bancaire, avis d’imposition, titres de propriété, factures, quittances de loyer, liste des biens personnels).

les éléments de preuve (certificats médicaux, témoignages, photos, récépissé de dépôt de plainte, numéro d’enregistrement de déclaration de main courante, ordonnance de décisions judiciaires).

 

rond-logo

Imaginer un scénario de protection

Si un épisode violent se prépare, comment se protéger, à qui faire appel, où se réfugier?

Pour faire face à une situation de danger, il est important de s’y préparer.

  • Noter et apprendre par cœur les numéros de téléphone importants (services de police, permanence téléphonique, locale ou nationale, pour femmes victimes de violence conjugale, autres soutiens).

 

  • Identifier les personnes pouvant venir en aide en cas d’urgence.

 

  • Convenir d’un code de communication avec une personne proche (qui peut elle-même avertir les services de police ou de gendarmerie).

 

  • Informer les enfants sur la conduite à tenir.

 

  • Préparer un sac de départ, à mettre si possible, en lieu sûr (documents importants, carnets d’adresses personnel, somme d’argent, linge, double des clés de maison, de voiture).

 

rond-logo

Dans une situation de danger, vous avez toujours le droit…

  • de partir vous réfugier chez des amis, dans votre famille, dans un foyer, dans un centre spécialisé, ou encore prendre une chambre d’hôtel. Par mesure de prudence, quand votre décision est prise partez sans en parler.
  • d’emmener vos enfants mineurs avec vous.

 

Signalez votre départ au moyen d’une déclaration faite dans un commissariat de police ou une Gendarmerie. Dans ce cas, votre nouvelle adresse ne sera pas communiquée.

Emportez avec vous vos affaires personnelles et celles de vos enfants.

 

Avant de partir, n’oubliez pas :

 

  • les papiers officiels : livret de famille, carte d’identité ou de séjour, …

 

  • les documents importants tels que carnets de santé, chéquier, quittance de loyer, bulletin de salaire, carte d’assuré social, factures, diplômes, preuves d’acquisition de biens…

 

  • les éléments de preuve, si vous en avez : certificats médicaux ; copie des plaintes ou déclaration auprès des services de Police ou de Gendarmerie ; témoignages écrits de votre entourage, datés, signés et accompagnés de la copie de leur pièce d’identité.

 

  • le double des clefs de la maison et de la voiture.

 

logo-mini